«Il est injuste de ne voir l’ONU que comme un monstre bureaucratique»